AGOSTINA D’ALESSANDRO / 25 - 29 NOVEMBRE 2024

Conscious release into instant composition

Pour cette première session du parcours de formation, nous entrerons dans la composition instantanée à travers un focus corporel, grâce à la méthode qu’Agostina développe depuis de nombreuses années.

Cette semaine sera donc une immersion de 5 jours dans la méthode Conscious Release™, qui est le résultat d’années d’expérimentation et de recherche dans le domaine de la mécanique du corps, de la philosophie, de la théorie du mouvement et de l’approche métaphysique du corps.

Nous explorerons les bases de la méthode : 

– Identification de la tension musculaire non nécessaire
– Exploration de l’axe cartésien
– Augmentation de la perception de la du poids du corps
– Expérimenter et participer aux lois physiques de la chute libre et balistique
– Analyse de chaînes de mouvements

Cette technique optimise la perception du corps en affinant une conscience de l’état corporel actuel et des capacités physiques à disposition des danseur.euse.s. Le corps devient un outil sans limites pour l’imagination du danseur ou de la danseuse. La contemplation de l’espace intérieur et le relâchement des tensions lui permettent de déjouer ses schémas habituels de mouvement.

La pleine créativité peut alors être expérimentée et la forme n’apparaît plus qu’au service d’une expression unique : le moment présent.
Ces explorations physiques amènent un état de pleine présence à soi, aux autres et à l’espace, avec lequel nous entrerons dans la composition de pièces instantanées.

La méthode Conscious Release™ a reçu une bourse de recherche de la Fédération Wallonie Bruxelles en 2018 et du Centre Chorégraphique Charleroi Danse en 2020.

Les danseuses et danseurs en parlent :

« Lorsque j’accède à cet état de conscience, mon corps se sent très perméable, profondément centré dans son être véritable. Si présent et en même temps transparent. Je sens l’extérieur. Je sens mon corps incarner ce qui doit arriver, d’une manière nette et sans effort, sans souci, sans volonté, sans contrôle. » Giada Castoni

« Je peux percevoir avec beaucoup de détails la connexion entre chaque articulation et la tension que je peux avoir autour d’elles. Cela affecte également la longueur et le poids des bras, qui semblent plus lourds mais aussi plus longs. J’ai l’impression que mon corps est un canal ouvert. L’état de conscience me fait assumer ce que j’ai au moment présent et de l’embrasser consciemment. » Camilo Mejia Cortes

« J’ai l’impression que mon corps est devenu plus intelligent, que le fait de ne pas connaître la fin ou le début d’un mouvement donne en fait de la liberté, des surprises. Cela ouvre les possibilités de nouveaux mouvements, stimule la créativité, permet une nouvelle exploration physique, élimine les attentes dans ma danse et crée beaucoup d’espace pour mon être personnel. » Juan Cruz Cismar

Biographie

Chorégraphe, danseuse et pédagogue, Agostina D’Alessandro a le goût des ensembles chorégraphiés, de la fluidité des corps et de la douceur des présences. En tant que créatrice, elle développe un vocabulaire particulier base sur la recherche chorégraphique en dialogue avec la musique jouée en « live ».

Installée à Bruxelles depuis 2005, d’abord en tant que danseuse elle rejoint entre 2005-2010 la compagnie hollandaise T.R.A.S.H dans plusieurs productions :  PORK-IN-LOOP & ZOFIA. En 2009 elle rejoint la compagnie de Julyen Hamilton « Allen’s Line » en tant qu’interprète jusqu’à 2018.

Depuis 2011 elle a dirigé, notamment, plus de 14 productions au Conservatoire Royal d’Anvers, où elle réalise des projets chorégraphiques avec les élèves en licence de danse. Elle à créé en Juin 2019 le spectacle « UNIFINISHED » à SOZO-Visions in Motion, Kassel – Allemagne. 

En 2020, elle présente le premier spectacle de sa compagnie :  Formless Mirror (she who reveals) en coproduction avec le Senghor et le Théâtre Marni, jouée aussi au D Festival 2022 et dans le cadre de Brussels Dance ! 

En 2021, elle crée Living Imagery coproduit par Performance Festival en Italie. Puis, elle crée le duo Tower Speaks, en 2022 présenté à Cortile Teatro Festival et Catsroreale Festival.

En mars 2023, sa pièce The Nature of Intimacy fait sa première au Ballet de Marseille, coproduite par Charleroi Danse, Festival Mars en Baroque, Festival Présences Compositrices, Les Brigittines – Playhouse of Mouvement, Le Bamp, le Grand Studio. Ce spectacle a reçu l’aide à la création de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Service de la Danse et WBI et WBTD.

En Novembre 2023, elle crée le spectacle One Body is Not Enough, une production Flota et Platform Nest, à Ljubljana, Slovénie.

Agostina a reçu en 2018 une bourse de recherche de la Fédération Wallonie Bruxelles et en 2021 de Charleroi Danse pour le développement et la recherche de la méthode Conscious Release© qu’elle enseigne en Belgique, au Mexique, en France, en Bulgarie, en Hollande, en Argentine, en Croatie, au Portugal, en Italie, en Slovénie et en Espagne.

www.agostinadalessandro.com

AGOSTINA D’ALESSANDRO / Nov. 25-29, 2024

Conscious release into instant composition

For the first 5-day session of the training course, we will enter the field of instant composition through a focus on the body thanks to the Conscious Release Method™ developed by Agostina.

This method is the result of many years of experimentation and research. It delves deeply into the fields of body mechanics, philosophy, physics, movement theory and a metaphysical approach to the body.

We will explore the fundamentals of the method :

·         Identifying unnecessary body tension
·         Exploring the Cartesian body axes
·         Increasing perceptions of body weight
·         Experimenting with the physical concepts of free falling and ballistics
·         Analyzing chains of movement.

This technique optimizes the body’s perceptions by building awareness of the current state and abilities of each dancer. The body becomes a tool without borders to implement the dancer’s imagination. The contemplation of inner space and the release of tension allow the dancer to break away from habitual movement patterns and find other pathways for his/her dance. 

Full creativity can then be experienced and form appears only in service of the unique expression found in the present moment.

These physical explorations lead to a state of awareness and presence in regards to others, the surrounding space and ourselves. In this state, participants will then enter into the composition of instant pieces

The Conscious Release Method™ received a research grant from Fédération Wallonie Bruxelles in 2018 and from Centre Chorégraphique Charleroi Danse in 2020

Professional dancers share their experience :

« When accessing this state of consciousness my body feels very permeable, deeply centered in its true being. So present and at the same time transparent. I feel the outside. I feel my body embodying what needs to happen, in a sharp and effortless, worriless, willing-less, control-less way. » Giada Castoni

« I can perceive with a lot of detail the connection between each joint and the tension I might have around them. It also affects the length and weight of arms, they feel heavier but also longer. I feel that my body is a channel that is open, and not a cluster that is locked in. The state of consciousness makes me assume what I have at the moment and embrace it consciously.» Camilo Mejia Cortes

« I have the impression that my body became smarter, that not knowing the end or the beginning of a movement actually gives you freedom and surprises. It opens the possibilities of new movement, stimulates creativity, allows a new physical exploration, takes out the expectation in my dance, and creates a lot of space for our personal being. » Juan Cruz Cismar

Bio

Agostina D’Alessandro (ARG/BE) is a contemporary dancer, teacher and choreographer. In 2005 she established herself in Brussels where she started working as a performer with T.R.A.S.H Company (Holland) in the following productions: Pork-In-Loop and Zofia, performing in Holland, Belgium, Spain and France until 2011. In 2009 she joined Julyen Hamilton Company- Allen’s Line, performing severals pieces until 2017.

Since 2011 she is part of the creative team of Improvisation and Composition at the Royal Dance Conservatory of Antwerp, where she creates more than 14 productions and teaches to many generations of dancers since.

In 2016 she establish her own dance company in Brussels. She is often invited as a choreographer to make project and create pieces in several countries in Europe. Agostina D’Alessandro has a particular taste for choreographed ensembles, for the fluidity of bodies and the gentleness of presence. Her main artistic aim is to develop a particular vocabulary based on choreographic dialogue with live music and the use of body and voice as expressive tools. Each new creation is an opportunity to broaden the artistic vision and deepen the aesthetic material that gives the company its unique identity.

In 2020 she premiered Formless Mirror (she who reveals) coproduced by Le Senghor, Marni’s Theater and Expansive Being Asbl and presented in Brussels Dance Festival and D Festival – Marni Theater in 2022.

In 2023 she premiered in France at Ballet de Marseille/ Mars en Barroque, a new production: The nature of intimacy, in coproduction with Charleroi Danse, Festival Présences Compositrices, Les Brigittines and with the financial support of FWB Dance Department, WBI and WBTD.

In November she will premier her new piece: One Body is not Enough, an Slovenian/ NEST production supported by the Ministry of Culture of Slovenia and the City of Lubjana.

www.agostinadalessandro.com