Les étirementsLa pensée en mouvement
Lieu
CitéDanse
Date
14 octobre 2016
Auteur
Médiatrice chorégraphique
LES ÉTIREMENTS
NOTRE CULTURE
Expérience partagée entre intervenants et participants pour penser la danse et danser la pensée

Au croisement de la recherche et de la pratique, les Étirements permettent d’explorer des terrains nouveaux dans l’articulation du corps et de la pensée.

Les étirements sont des journées laboratoires qui tentent des connexions partielles entre deux univers de référence: la pensée et le mouvement.L’intention est d’étirer ces univers pour produire des actes collectifs de pensée.

Pour chaque atelier d’une journée, CitéDanse invite une personne du milieu de la recherche, des sciences humaines en tandem avec un.e chorégraphe. Leur est offert un espace pour imaginer et expérimenter des pratiques qui articulent de manière concrète la pensée et le mouvement, en impliquant un public d’amateurs curieux, souples et volontaires, dans leurs mises en jeu.

Ces rencontres cherchent à construire collectivement une « curiosité au pluriel » à partir de la confrontation réciproque de la danse et de la philosophie, en cherchant différentes formes de pratiques qui parleraient à l’une et à l’autre, à l’une par l’autre.

Chaque intervenant propose durant une journée, à un groupe de 25 participants maximum, une manière concrète d’articuler la pensée et la danse, à partir d’un texte, d’un auteur ou d’un concept. Chaque journée est thématisée et consiste en l’exploration continue d’une proposition claire, en mêlant temps de lecture, mise en corps, exploration, expérimentation, enquête, collecte et écriture.

Ces rencontres cherchent à construire collectivement une « curiosité au pluriel » à partir de la confrontation réciproque de la danse et de la philosophie, en cherchant différentes formes de pratiques qui parleraient à l’une et à l’autre, à l’une par l’autre.

INTERVENANTS ET PARTICIPANTS

Les intervenants, tous issus du champ professionnel, sont sollicités pour la pertinence de leurs thématiques de recherche, et leur capacité à accompagner un groupe. Venus d’un peu partout en France et en Europe, c’est la singularité de leur démarche, qui fait écho au format proposé, qui donne sa véritable valeur ajoutée au projet, par rapport à un atelier de pratique « classique ». L’interface qu’ils forment avec les milieux professionnels dans le champ du mouvement et de la pensée est également une chance que l’on souhaite offrir aux participants.

La place des participants amateurs a elle été conçue comme une réelle implication dans le projet et non comme une simple posture d’apprentissage. Persuadés de la possibilité d’une véritable « expertise profane » de leur part, nous avons souhaité que ces rencontres-laboratoires soient de véritables co-constructions d’expériences et de méthodes qui nourrissent à la fois les participants et les intervenants dans leurs pratiques, professionnelles ou non.

Ouverts aussi bien aux néophytes qu’aux danseurs expérimentés, les Etirements sont aussi, par la variété des thématiques explorées, une porte d’entrée propice pour accueillir un public peu familier des activités habituelles de CitéDanse. Toutefois, la présence d’un noyau dur d’une dizaine de personnes assure la prise en charge des nouveaux venus pour les guider dans cette expérience singulière.