AfterCareLaboratoire artistique
AfterCare est un laboratoire d’accompagnement artistique dédié à l’exploration de la question du soin dans la performance contemporaine.
Lieu
CitéDanse
Date
03 avril 2017
Auteur
Médiatrice chorégraphique
AfterCare
Laboratoire artistique
AfterCare est un laboratoire d’accompagnement artistique dédié à l’exploration de la vaste question du care, du soin dans la performance contemporaine.

LA PROPOSITION DU LABORATOIRE

AfterCare est un laboratoire d’accompagnement artistique dédié à l’exploration de la vaste question du care, du soin dans la performance contemporaine. Notre première préoccupation est d’examiner les intersections entre pratiques esthétiques du soin et de la danse.

Nous nous inscrivons ici dans une transmutation des observations et des expériences, en intégrant les apports des arts visuels et chorégraphiques aux dramaturgies de la participation.

Au sein d’un groupe réduit, les artistes seront invités à partager leurs pratiques et leurs recherches et à les développer au moyen d’happenings, d’échanges critiques, de monstrations de travaux achevés ou en cours, tout en accordant du temps à la réflexion autour du thème du laboratoire : AfterCare.

Ce laboratoire ouvert se conclura par une performance et/ou une exposition/ présentation des travaux, ouvert au public. La durée de l’événement sera définie en fonction de l’expérience et des travaux qui auront été mis en œuvre durant la semaine de laboratoire.

RÉFLEXIONS / THÉMATIQUE

Il est aujourd’hui communément admis que nous sommes entrés dans une nouvelle ère : l’Anthropocène, terme géologique pour décrire l’état du monde récent et actuel auquel nous nous sommes habitués. En d’autres termes, le début de la fin. Après la Révolution industrielle, après la grande accélération, après que le futur promis soit passé, comment l’art, et particulièrement l’art performatif, répond-il à l’arrivée de cette nouvelle ère ? Quelle est la responsabilité de l’artiste qui vit cette ère ?

Post-modernes ou post-disciplinaires, quels principes esthétiques ou interfaces participatives avons-nous en tant qu’artistes le devoir de porter ? Comment les frontières entre disciplines ou les formes d’art traditionnelles portent-elles – ou portent-elles atteinte au travail que nous entreprenons en tant qu’artistes contemporains ? De quelle construction de l’avenir sommes-nous responsables ?

Dans nos propres pratiques artistiques, nous avons remarqué que, dans les performances contemporaines des derniers temps, un fort accent était mis sur le care et le care giving – le soin.  Contrefaçon de guérison par l’art, Ontologie Orientée Objet, l’écopsychologie, etc… De quel devoir de soin sommes-nous porteurs ? Assaillis que nous sommes par la numérisation et le capitalisme, alors qu’une part de plus en plus importante de l’expérience humaine est marchandisée, comment la nature empirique de la performance et de son processus contribue à l’économie du soin ?

Nous souhaitons nous engager au sein de la communauté par l’attention, la construction de rapports porteurs de sens et la critique féconde.

INFORMATIONS PRATIQUES

Lieu : CitéDanse c/o Studio Pascoli – 163 cours berriat – 38000 Grenoble

Heures et date : de 10h à 17h du lundi 3 au samedi 8 avril 2017. Le jeudi de 14h à 18h.

Participation : 50 €

Inscription : par mail et téléphone aux coordonnées suivantes :

MAIL. contact@citedanse.org I TÉL. (+33 0) 04 76 48 12 47

PARTICIPANTS

La proposition de Ruairi et Hana est d’animer un laboratoire allant jusqu’à 15 participants.

A destination de toute personne témoignant d’une pratique artistique et la volonté de questionner ou de développer cette pratique à travers la proposition présentée ci-dessus.

Ce laboratoire s’adresse aussi bien aux professionnels qu’aux amateurs.

Les intervenants animeront ce laboratoire en anglais.

BIOGRAPHIES DES ARTISTES INTERVENANTS

Ruairi Donovan

Donovan s’intéresse au besoin de racines et à l’interrogation du corps dansant sous l’angle du genre et de l’orientation sexuelle. Il compose des danses en Irlande depuis 2008 et obtient un double diplôme d’Art dramatique/études théâtrales et d’Anglais à l’université de Cork.

Il a été interprète pour Marten Spangberg, a dansé sur les scènes du monde entier avec Keith Henessy et sa création TURBULENCE (une danse sur l’économie) et est engagé dans une recherche en cours en collaboration avec Siriol Joyner (Cmyru). Il a récemment dansé en solo avec Arcade Fire et son travail « ZOMBIES : Pourquoi la mort est en train de mourir ou travailles-tu assez dur ? » a reçu le prix du jury au Tiger Dublin Fringe festival 2014 avant de tourner aux USA.

Donovan a animé pendant trois ans « Solstice » : une résidence pluridisciplinaire/symposium d’artistes d’une semaine, qui a reçu le Prix Charlemagne pour la jeunesse de la Commission Européenne. Il a initié un micro festival appelé HOME, qui questionne la performance et l’intimité lors de travaux présentés chez les artistes eux-mêmes. Il est aussi co-directeur d’un micro festival de spectacle vivant et de musique à Cork, Quarter Block Party.

Donovan a été sélectionné en tant que Next Stage Artist au Dublin Theatre Festival 2010 et été en résidence pendant un an avec la Daghdha Dance Company. En 2016, il a travaillé avec l’appui de Stuart Laig à la réalisation d’un projet de grande ampleur autour des célébrations du centenaire des événements de 1916 en Irlande.

Hana Lee Erdman

Hana est une danseuse qui travaille autour des chorégraphies et des pratiques curatives, et envisage la performance aussi bien du point du vue du corps que des relations sensibles. Son travail génère un espace d’intimité et de sensibilité publique, en faisant la proposition de pratiquer l’être ensemble en tant qu’unité créatrice. Elle veut voir ce que l’on peut et comment on peut faire ensemble dans le but de créer les conditions d’expériences transformatrices, par des échanges et bascules de pouvoir subtils et subversifs.

Hana a présenté son travail dans plusieurs pays. Elle travaille avec plusieurs artistes, notamment Mårten Spångberg, Keith Hennessy, Isabelle Schad, Sara Shelton Mann, Jassem Hindi et Marysia Stokloska. Elle est titulaire d’un diplôme de master du Centre pour la danse de l’Université des Arts de Berlin.

POUR ALLER PLUS LOIN

Des liens vers les manifestations passées réalisées autour de la réflexion AfterCare, en 2015 à Berlin :

https://www.facebook.com/events/980991278611008/

http://www.dock11berlin.de/index.php/cat/1/id/p492_AFTERCARE.html

Crédit photo (c)
Hana Erdman & Ruairi Donovan I AfterCare Project