MOX1380Compagnie Pascoli
Dans le cadre des 20 ans de CitéDanse
Lieu
Théâtre 145 - Grenoble
Date
14 septembre 2019
Auteur
Médiatrice chorégraphique
MOX1380 - création 2013
Compagnie Pascoli [GRENOBLE]
"Rien n’est surligné. L'écriture chorégraphique est précise et ciselée. Métaphorique, elle évoque sans didactisme. Un solo sans gras, à vif jusqu'à l'os."
Christiane Dampné - Mouvement - 2014

NOTE D’INTENTION

La fréquentation assidue des désastres nous en fait perdre la réalité. A peine une ombre passe-t-elle encore sur nos âmes rompues à l’horreur. L’imagination s’assèche et l’empathie patine face au réacteur en fusion, face à l’impéritie burlesque des réponses techniques, face à l’incommensurable pollution du pays, bref, face au naufrage d’un monde. Le fracas de cruelles nouvelles du Japon, s’il nous afflige, assourdit surtout notre perception de la réalité matérielle et politique des faits. »

Pourquoi l’évidente nécessité d’en finir avec le nucléaire ne nous saisit-elle pas tous aux tripes ?”

Arkadi Filine – Oublier Fukushima – les éditions du bout de la ville

Empreints de vingt années de complicité scénique et en prise avec la violence de cette réalité, Anne-Marie, Akiko et Alain emmènent ce propos dans un duo tissé entre danse et musique.

PROPOS

Un personnage en fils de soie est au cœur de cet enjeu chorégraphique.

Un kimono traditionnel, porté par un être de chair entre tradition et modernité, témoigne, en se délitant tout au long du spectacle, de l’inexorable, infligé à la culture japonaise par les désastres nucléaires de son histoire.

Si loin si proche, la beauté qui nous habille dans sa diversité a ceci de commun, l’extrême fragilité du vivant et d’un monde dont il faut sans tarder, apprendre à prendre soin.

Le terme MOX est l’abréviation de Mélange d’OXydes. C’est un combustible nucléaire formé à partir de plutonium et de l’uranium appauvri. Il est fabriqué à partir du plutonium créé par capture neutronique de l’uranium 238 dans les réacteurs nucléaires et isolé lors du processus de retraitement nucléaire des combustibles irradiés. Sur le territoire français, sont actuellement stockés 1380 tonnes de combustible MOX.

MOX est ce qui reste après. Nous sommes après... »

Durée : 50 minutes

 

Chorégraphie : Anne-Marie Pascoli

Danse : Akiko Kajihara

Musique : Alain Lafuente

Lumières et scénographie : Manuel Bernard

Régie générale : André Parent

Maître kimono : Sachiko Hopwood

 

Co-productions :  Espace Paul Jargot à Crolles (38)

Résidences : Le Pacifique Grenoble, Théâtre 145 Grenoble (38)

Soutiens : Ville de Grenoble, Département de l’Isère et Spedidam

Billetterie en ligne

Anne Marie Pascoli, Chorégraphe
Compagnie Pascoli [Grenoble]
Membre co-fondatrice du collectif CitéDanse en 1999

« Espace de réflexivité sur ses propres pratiques, CitéDanse est une aventure qui s’invente en permanence, demande un grand engagement individuel et la générosité de pensées et d’actions qui dépassent le champ privé. »

Après avoir suivi tout le cursus danse au Conservatoire de Grenoble, Anne Marie Pascoli transforme sa conception et sa pratique du mouvement dansé dès 1982 via sa formation en psychomotricité. Elle y pratique des techniques dites « somatiques » telles que : l’Eutonie, la Méthode Feldenkraïs, la relaxation, la méditation. Au sein de sa compagnie et au fil des créations, de 1986 à aujourd’hui, d’autres pratiques dont le Tai Chi, le BMC et des expériences sensorielles propres à certaines créations (La stratégie de la taupe en 2000), ont continué d’enrichir et de transformer son travail. Sa démarche trouve son accomplissement avec sa formation d’Ostéopathe et sa pratique clinique qu’elle relie à son expérience de l’In situ et de l’improvisation, au service de la création, de la recherche et des formations.

Découvrir le site de la Compagnie Pascoli

(c) Crédit photo
Bernard Ciancia I MOX1380 - Compagnie Pascoli